FONTENAY - Notre Avenir -

Conseil Municipal du 23 mai 2008 - Monopoly à Fontenay-Trésigny !

J'achète ! C'est le cri unanime et l'empressement de la majorité sympathisante pour la propriété des Magasins Généraux sise 84-86 avenue de Verdun. Coût : 1 144 000 euros. Superficie globale du terrain 11 250 m2 avec deux bâtiments de 1 755 m2 et 2 799 m2.

Question : - Le projet ?

Réponses sympathiques : - Il faut acheter rapidement car les propriétaires sont pressés ; ils ont des contacts avec des acheteurs potentiels à un prix plus élevé… - Une partie sportive avec quelques terrains d'entraînement (mais pas de compétition officielle) et une partie culturelle avec des salles pour les associations. - On verra plus tard…

Il s'agirait donc d'un rafistolage des deux bâtiments existants. Le coût estimé, au doigt levé, par Monsieur le Maire serait de 700 euros le m2, soit un total de 3 187 800 euros (en plus du prix d'achat). Bien évidemment, cet investissement pharaonique ne prend pas en compte la création de parkings, la mise en place d'un plan de circulation, l'accessibilité du lieu, la construction de clôtures avec le voisinage, l'achat des matériels et accessoires nécessaires à la pratique des différentes activités, etc. La Haute Qualité Environnementale n'est pas abordée, ni envisagée !

Plus que l'investissement, les coûts de fonctionnement ne semblent pas être estimés : gardiennage des locaux, ouverture pendant les vacances scolaires, projets pour les Ados, recrutement d'animateurs, etc.…

Notre opposition à cet achat s'explique par l'absence de réflexion préalable et des coûts démesurés par rapport à un "projet" bien fade. Il y a là un manque d'ambition culturelle et sportive pour notre commune. Fontenay a besoin d'un Centre Culturel Polyvalent / Médiathèque et de nouvelles installations sportives ayant vocation à accueillir des compétitions officielles. Oui à l'exigence et à l'ambition pour notre cité. Non au superficiel, au saupoudrage et à la poudre de perlimpinpin.

Dans les mois et années à venir, une réflexion va s'engager pour le devenir de cette propriété. Pourquoi ne pas intégrer un projet inter-communal ? La question des bâtiments se posera : faudra-t-il les raser ? Citoyennes et Citoyens de Fontenay, il sera, alors, souhaitable d'adresser au Conseil Municipal vos idées et projets pour cette propriété afin d'enrichir le débat.

Thierry Roquincourt

 

 

Précisions de Gilles PICOLET

 

Suite à l'article de Thierry ROQUINCOURT "Monopoly à Fontenay-Trésigny", de multiples commentaires sont apparus, avec, notamment de nombreuses inquiétudes.

 

Cela prouve que notre Blog alimente le débat démocratique, pour autant que les commentaires se basent sur des fais véridiques.

Je vous apporte, ci-après certaines précisions ou rectifications.

 

Le Droit de Préemption :

Certes, une Commune a le droit de préempter sur toutes les propriétés dés lors que lui est transmis une D.I.A. (Déclaration d'Intention d'Aliéner).

Toutefois, cette D.I.A. est généralement accompagnée du chiffre pour lequel un acquéreur s'est fait connaitre.

Dans ce cas, c'est sur ce montant que la Commune doit acheter et non pas sur une estimation des Domaines réalisée lors d'une proposition d'achat par la Commune avant DIA.

Dans le cas du droit de préemption, il y a donc risque d'acheter plus cher...

 

Le financement des entrepôts de l'avenue de Verdun :

Malheureusement notre position au Conseil ne nous permet pas d'avoir toutes les réponses aux questions que vous et nous pouvons poser.

Il nous a seulement été répondu par l'Adjoint aux finances qu'il y aurait certainement un emprunt (quel montant, quelle durée ???), uniquement pour l'acquisition.

Pour les travaux, d'autres emprunts seront nécessaires...

On entend parler de "Contrat Régional" pour obtenir des subventions. Il faut trois projets pour un tel contrat et cela prend plusieurs années.

Sur l'endettement, les derniers éléments en notre possession laissent apparaître les données ci-dessous :

    - Nb d'habitants (avant recensement) :                   4 643 habitants

    - Endettement  par habitant :                                  1 073 € en 2008 (202 € en 2000)

    - Annuité :                                                               + de 450 000 €  -Intérêts et Capital- inscrits au budget

                                                                       (187 158 € en 2000)

    - Durée :                                                                 à notre connaissance, certains emprunts courent encore sur

                                                                       plusieurs dizaines d'années...

 

Le Domaine de Fontenay-Trésigny :

Pour moi, il est très clair qu'il n'existe qu'un "Domaine de Fontenay", que l'équipe de Claude ARNAUD -dont j'étais Adjoint- a créé, avec le Collège et le Stade.

C'est d'ailleurs la remarque que j'ai apportée lors du Conseil Municipal du 23 Mai dernier, ce que le groupe de M. PROFIT n'avait pas remarqué (pourtant le nom du Domaine de Fontenay figure bien sur les plans distribués en Mairie).

J'y ai rajouté une analyse sur les coûts élevés de vente de ce nouvel ensemble immobilier, et le manque de précision du promoteur sur les matériaux utilisés.

Quant au développement durable, bien évidemment, rien n'est prévu.... Les générations futures devront s'en occuper !!

Une précision, je n'ai jamais parlé de "cité pavillonnaire", il s'agit d'un commentaire, dont je ne suis pas l'auteur, inscrit sur le blog. Le dédain est contraire à mes principes.

 

Le complexe sportif :

Lorsque l'opération a été lancée, par l'équipe de Claude ARNAUD (Anne-Marie SCHAFFNER n'a jamais été Maire), l'homologation était d'actualité pour la majorité des équipements.

Toutefois, les instances sportives, sans s'occuper des coûts que cela peut engendrer n'étant pas les payeurs, changent régulièrement les normes.

Il n'y a donc rien d'étonnant que les équipements, réalisés il y a plus de 10 ans, ne soient plus conformes.

D'autre part, je tiens à rajouter, qu'à cette époque, je n'étais plus en charge de la Vie Associative et que la concertation avec les Associations ne s'est pas déroulée comme je l'aurais mené personnellement. Il est possible de faire partie intégrante d'une équipe et de faire part de son désaccord, c'est comme cela que je conçois la Démocratie.

Mes votes au Conseil, concernant le complexe sportif, peuvent en attester.

Pour le Gymnase, ouvert en 1989 sur notre initiative, rien n'est prévu, par la majorité actuelle, pour son remplacement ou son extension.

Ce ne sont certainement pas les entrepôts de l'avenue de Verdun qui pourront apporter une solution, d'où notre opposition à cet achat qui manque d'ambition pour l'avenir.

 

Voilà quelques précisions et rectifications, qui, je l'espère vous éclaireront sur l'inopportunité de l'achat des entrepôts de l'avenue de Verdun.

 

De notre côté, nous nous projetons vers  un avenir plus lointain, et souhaitons qu'un véritable projet, plus ambitieux, soit étudié pour les associations sportives et culturelles, plutôt qu'un rafistolage sur des bâtiments qui réservent bien des surprises (ne parlons pas d'homologation...).

 

Gilles PICOLET

 

 



26/05/2008
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 63 autres membres


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion