FONTENAY - Notre Avenir -

Liberté, Egalité, Fraternité !

Quel bel emblème pour la France que notre devise nationale !

 

Toutefois, à y regarder de plus près, combien de Français se retrouvent sous cette bannière ??

 

Les récents événements horribles, perpétrés par quelques fanatiques décérébrés, et leurs conséquences, nous amènent à y réfléchir un peu.

Liberté, Egalité, Fraternité. De multiples textes de Loi régissent ces 3 mots.

Heureusement, quelques vieilles maximes, proverbes et/ou dictons, que nos aînés ont eu la sagesse de nous transmettre, viennent compléter ou modérer cet arsenal juridique de belle manière.

 

Liberté !

La liberté de chacun s'arrête où commence celle des autres.

Quelle Liberté pour la France ?

Liberté, liberté chérie ou Liberté, liberté Charlie ?

Au nom de la Liberté, peut-on s'autoriser à troubler la morale et la quiétude de tout à chacun ?

Peut-on blesser des êtres dans leurs croyances les plus profondes, quelle que soit la religion concernée ?

Les récentes manifestations anti-françaises ou anti-catholique dans le monde ne sont pas provoquées par des extrémistes.

L'humour est un art difficile qui se doit, toujours, de rester sur le fil du rasoir entre dérision et diffamation.

Dans les lignes de "Charlie" je n'ai que rarement trouvé cet équilibre. C'est plutôt de l'humour de bas étage, grinçant, gratuit, souvent fondé sur des rumeurs, dont le seul but est d'être "bête et méchant" comme son prédécesseur.

Ses auteurs ont-ils eu, jamais, une action positive envers la société ? Non, jamais. Ils sont là pour la contester et la détruire comme tout bon "anar".

 

Egalité !

Coluche nous rappelait "Il y en a qui sont plus égaux que d'autres".

C'est le cas de la Presse qui se prétend au-dessus de toute morale et qui a plus de Liberté que les autres concitoyens.

Au nom de la "Liberté de la Presse" ils peuvent écrire n'importe quoi. Un procès ? Peu importe, c'est déjà prévu dans le prix du journal.

Des révélations sur une enquête policière ? La corruption et la protection des sources font de ces "Messieurs" des intouchables.

 

Fraternité !

Pour être fraternel, il faut savoir respecter autrui !

"Respect", le mot est lâché. Même dans les "quartiers" ce mot circule à tout bout de champ sans qu'il ait, encore, de la signification pour celui qui le prononce.

Chez "Charlie" ce mot est inconnu, rayé des dictionnaires de synonymes.

La Fraternité c'est, aussi, savoir accueillir son prochain avec ses idées, son caractère, ses convictions, ses croyances, etc.

Rien de tout cela dans "Charlie" !

 

Je me suis associé tout naturellement au mouvement qui s'est déclenché à l'issue des derniers événements. Non pas pour soutenir "Charlie", mais pour montrer la blessure de la France dans les fondements de notre République.

J'ai, aussi, acheté le dernier "Charlie", pour n'y retrouver que de vagues dessins posés en vrac, des diatribes contre tout ce qui bouge et des provocations inutiles.

En plus, ces "Messieurs" préfèrent s'attaquer à des morts, des idées ou des croyances, plutôt qu'à des êtres vivants qui, au nom de la liberté, pourraient avoir "le droit de réponse".

Lamentable !

 

Liberté, Egalité, Fraternité !

Ce fut un beau rêve !!!

 

Bien cordialement

Gilles PICOLET

 

 

 

 



20/01/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 63 autres membres