FONTENAY - Notre Avenir -

La Grande Désillusion !

Malheureusement, ce n’est pas le titre d’un film de Jean Renoir.

 

C’est l’état d’esprit de la majorité des Trésifontains qui se sont déplacés dimanche dernier pour le vote des départementales.

 

En effet, les Trésifontains sont désabusés par les échecs successifs du pouvoir de gauche, que ce soit :

-          au niveau national, avec François Hollande,

-          au niveau régional, avec Jean-Paul Huchon,

-          au niveau départemental, avec Vincent Eblé

-          au niveau de notre Commune, avec Patrick Rossilli.

 

Ainsi, ils ont manifestés leur désaccord en plaçant en tête au premier tour les candidats du Front National.

-    M. ALGRÉ Bruno et Mme LE ROUX Laure                          FN                  37,96 % des voix,

-    M. BARBAUX Jean-Jacques et Mme LUCZAK Daisy            UMP               36,12 % des voix,

-    Mme CARON-BOCKLER Gréta et M. TOURNEBOEUF Eric      PS                  25,92 % des voix.

Le PS est exclu du second tour, même si sa candidate est Conseillère Municipale de la majorité de gauche à Fontenay-Trésigny.

 

Mais voilà, en votant de cette manière, les Trésifontains  se sont trompés d’élection.

Cette élection départementale n’est pas un grand sondage nationale pour connaitre quel est le « premier parti politique de France », même si ces mêmes partis vont se ruer sur les ondes pour le revendiquer.

C’est comme du temps de « l’école des fans » de Jacques Martin –Tout le monde a gagné-.

 

En l’occurrence, il s’agit d’élire des représentants à l’Assemblée Départementale (l’ancien Conseil Général), qui vont agir localement pour le quotidien des habitants de notre Canton.

 

Pour ce faire il est préférable d’élire des candidats locaux qui connaissent le Canton de Fontenay-Trésigny.

Ce n’est certainement pas le cas des candidats FN qui viennent de Brie-Comte-Robert et qui n’ont rien proposé pour le Canton dans leur propagande. Il n’y avait qu’un message du FN au niveau national.

 

Espérons qu’au second tour, le « vote sanction » disparaitra au profit d’un vote raisonné qui portera à l’Assemblée Départementale des candidats conscients de leur rôle pour le bien du Canton.

 

Bien cordialement

Gilles PICOLET



24/03/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 63 autres membres