FONTENAY - Notre Avenir -

La gabegie des Finances Publiques

Quel "joli" paysage le maire a imposé aux Trésifontains !

 

Sans aucune concertation, (le sujet n'a même pas été abordé en Conseil Municipal, ni en commission) le Château d'eau a été recouvert d'une fresque au goût le plus douteux.

 

Des joueurs de football trônent désormais sur notre ville laissant à penser que c'est le seul point fort de notre cité.

 

Et notre patrimoine, quand fait t-il ?

Le Château Royal du Vivier, le Château du Duc d'Epernon dont on nous dit qu'il s'occupe ardemment alors qu'il l'a laissé se dégrader sans bouger pendant des années, les associations sportives et culturelles qui font la vivacité de notre Commune, sont passés aux oubliettes.

 

Il préfère honorer un sport dont les résultats locaux laissent souvent à sourire...

A côté de cela les nageurs du Club Subaquatique deviennent Champions du Monde.

 

Et cette petite fantaisie a coûté la modique somme de 7 000€ !

 

Si la réfection du Château d'eau était nécessaire, comme tout ouvrage de cette importance, et nécessitait l'utilisation de sommes non négligeables, la fresque est bien une opération superflue qui mobilise des fonds qui auraient pu être mieux utilisés.

Et les subventions n'excusent rien car il s'agit, aussi de fonds publics.

 

Fontenay-Trésigny deviendrait elle une Commune ou l'autoritarisme et la dictature remplaceraient la concertation et la démocratie ?

 

C'est déplorable de la part d'un élu qui, en plus, ne tient pas ses promesses.

 

Gilles PICOLET

 



16/10/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 63 autres membres